Sounnah Time

Le fait de jeûner pour se protéger du châtiment d'Allah


Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D'après 'Alqama : 'Abdallah Ibn Mas'oud (qu'Allah l'agrée) a demandé qu'on lui apporte à boire et on lui a apporté. Il a dit : « Donne le récipient aux gens » (1).
Les gens ont dit : « Nous jeûnons ». 'Abdallah (qu'Allah l'agrée) a dit : « Mais moi je ne jeûne pas ». Il a demandé qu'on lui passe le récipient, il a bu puis a dit : « Ils redoutent un jour durant lequel les coeurs et les regards seront bouleversés » (*) ».
Rapporté par Al Hakim dans son Moustadrak n°3566 qui l'a authentifié selon les conditions de Boukhari et Mouslim et l'imam Dahabai l'a approuvé.

Cheikh Moqbil, dans sa correction du Moustadrak, l'a quant à lui authentifié avec les conditions de Mouslim

(1) C'est à dire qu'il voulait proposer à boire aux gens qui étaient présents.
(2) Il s'agit du verset 37 de la sourate An Nour n°24. 
C'est à dire que 'Abdallah Ibn Mas'oud (qu'Allah l'agrée) a fait les éloges de ces gens qui jeûnaient par crainte du châtiment du jour du jugement.


عن علقمة عن عبدالله بن مسعود رضي الله عنه أنّه دعا بشراب فأُتِي به فقال : ناول القوم
فقالوا : نحن صيام
فقال : لكن أنا لست بصائم ثمّ أمره فشربه ثمّ قال : يخافون يومًا تتقلّب فيه القلوب والأبصار
رواه الحاكم في المستدرك رقم ٣٥٦٦ و صححه على شرط البخاري و مسلم ووافقه الذهبي و صححه أيضاً الشيخ مقبل على شرط مسلم في تحقيق المستدرك

 

 

ℹ️ En collaboration avec hadithdujour.com
✔️ Autorisation de diffusion sans modification du texte