Sounnah Time

Si l'un d'entre vous voit une femme qui lui plaît


Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

 

D'après Jabir Ibn 'Abdillah (qu'Allah les agrée lui et son père) : Le Prophète (ﷺ) a vu une femme.Il est alors rentré chez Zaynab (qu'Allah l'agrée) (1), a assouvi son besoin (2) puis est sorti et a dit : « Certes lorsque la femme vient, elle vient avec l'image d'un Chaytan (3).
Ainsi si l'un d'entre vous voit une femme qui lui plaît alors qu'il aille voir son épouse (4) car elle a certes la même chose que la femme qu'il a vu ».

Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°1158 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Tirmidhi

(1) C'est à dire son épouse Zaynab Bint Jahch (qu'Allah l'agrée).
(2) C'est à dire qu'il a eu un rapport sexuel avec elle.
(3) C'est à dire qu'elle ressemble à Chaytan car elle obsède celui qui l'a vu et le pousse vers le mal.
(4) C'est à dire qu'il ait un rapport avec sa femme.

L'imam Nawawi (mort en 676H) a dit : Ce hadith montre qu'il est recommandé, à celui qui a vu une femme qui a provoqué chez lui une envie, d'avoir un rapport avec son épouse.

Ces commentaires sont tirés de Touhfatoul Ahwadhi

 


عن جابر بن عبدالله رضي الله عنهما أنَّ النَّبيَّ صلَّى اللَّهُ عليهِ وسلَّمَ رأَى امرأةً فدخلَ على زينَبَ رضي الله عنها فقضى حاجتَه وخرجَ وقالَ : إنَّ المرأةَ إذا أقبَلَت أقبَلَت في صورةِ شيطانٍ فإذا رأى أحدُكم امرَأةً فأعجبَتهُ فليأتِ أَهلَه فإنَّ معَها مِثلَ الَّذي معَها
(رواه الت hرمذي في سننه رقم ١١٥٨ و صححه الشيخ الألباني في تحقيق سنن الترمذي

 

Précisions importantes sur ce hadith :

Les savants des quatre écoles juridiques ont mentionné qu'il est interdit à un homme ou à une femme d'avoir un rapport sexuel avec son conjoint en s'imaginant une autre personne durant ce rapport.

Pour l'école Hanafite :
L'imam Ibn 'Abdin (mort en 1252H) a dit : « L'avis qui est le plus proche des règles de notre école juridique est que cela n'est pas permis car le fait de s'imaginer avoir un rapport avec cette femme étrangère est le fait de s'imaginer qu'il commet un acte interdit ».
Hachiya Ibn 'Abdin vol 9 p 535

Pour l'école Malikite :
L'imam Ibn Hajj Al Maliki (mort en 737H) a dit : « Et fait partie des mauvaises caractéristiques qui sont particulièrement répandues, le fait qu'un homme voit une femme qui lui a plu et alors il a un rapport sexuel avec son épouse et il fait comme s'il y avait devant lui cette femme qu'il a vu. Ceci est une forme de fornication »
Al Madkhal vol 2 p 195

Pour l'école Chafi'ite :
L'imam Al'Iraqi (mort en 826H) a dit : « Si un homme a un rapport avec son épouse alors que dans son esprit il a un rapport avec une personne avec qui le rapport sexuel est interdit alors ceci est interdit ».
Tarh At Tathrib vol 2 p 19

Pour l'école Hanbalite :
L'imam Ibn Mouflih (mort en du calendrier hégirien) a dit : « Ibn 'Aqil a mentionné que si lors du rapport sexuel avec son épouse, un homme s'imagine une femme étrangère qui lui est interdite ou bien un homme alors il a commis un péché ».
Al Fourou' vol 5 p 11

 

 

 

En collaboration avec hadithdujour.com
Autorisation de partage sans modifier le texte.