| 90 |Al Balad · La cité| mecquoise | 20 versets



Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

بسم الله الرحمن الرحيم

Ordre de révélation n° 35


v1. Non ! Je jure par cette Cité !

90_1


 v2. et toi, tu es un résident dans cette cité -

90_2


v3. Et par le père et ce qu'il engendre !

90_3


v4. Nous avons, certes, créé l'homme pour une vie de lutte. 90_4


v5. Pense-t-il que personne ne pourra rien contre lui ? 90_5


v6. Il dit : « J'ai gaspillé beaucoup de biens. » 90_6


v7. Pense-t-il que nul ne l'a vu ? 90_7


v8. Ne lui avons Nous pas assigné deux yeux, 90_8


v9. et une langue et deux lèvres ? 90_9


 


v10. Ne l'avons-Nous pas guidé aux deux voies. 90_10


v11. Or, il ne s'engage pas dans la voie difficile ! 90_11


v12. Et qui te dira ce qu'est la voie difficile ? 90_12


v13. C'est délier un joug [affranchir un esclave], 90_13


v14. ou nourrir, en un jour de famine, 90_14


v15. un orphelin proche parent 90_15


v16. ou un pauvre dans le dénuement. 90_16


v17. Et c'est être, en outre, de ceux qui croient et s'enjoignent mutuellement l'endurance, et s'enjoignent mutuellement la miséricorde. 90_17


v18. Ceux-là sont les gens de la droite ; 90_18


 


v19. alors que ceux qui ne croient pas en Nos versets sont les gens de la gauche. 90_19


v20. Le Feu se refermera sur eux.

90_20