✦ Ar-Razzāq الرزاق


Ar-Razzâq: Celui qui subvient aux besoins

separator

C'est à dire qu'Il s'est chargé de subvenir aux besoins de toutes les créatures, qu'Il leur fait parvenir leur subsistance, qu'Il connaît leurs situations et emplacements.

"Il n'y a point de créature sur terre dont la subsistance n'incombe à Allah qui connaît son gîte et son lieu de mort, tout est dans un Livre explicite" [Hûd | v6]

Il fait de larges dons ou les restreint à qui Il veut, Il a préparé sur terre tout ce dont Ses esclaves ont besoin. Le Très Haut a dit:

"C'est Nous Qui avons fait tomber la pluie en abondance, puis Nous avons fendu la terre, et y avons fait pousser des graines, des vignes, du foin, des oliviers, des palmiers, des jardins verdoyants, des fruits et des herbes, pour que vous en profitiez, vous et votre bétail"
['Abasa - Il S'est Renfrogné | v25 à 32]

Allah est «Ar-Razzâq» qui alimente les cœurs de l'élite des croyants par des connaissances, des savoirs et des vérités relatives à la foi qui leur permettent de se nourrir, de croître et d'arriver à maturité. Il accorde à tous les animaux diverses sortes de subsistance leur permettant de se nourrir et se développer de la manière qui sied à chacun. Il convient donc à l'adorateur de garder à l'esprit ces deux sortes lorsqu'il prie Allah de subvenir à ses besoins, c'est à dire qu'il Lui demande la subsistance licite et abondante ainsi que la nourriture du cœur que sont la science et la foi. Par ailleurs, Allah subvient aux besoins de Ses esclaves de deux sortes: La première dépend d'une cause. C'est le cas de l'agriculture, du commerce, de l'industrie, de l'élevage, des services et autres moyens par lesquels Allah a permis à la majorité des gens de gagner leur vie.

"Nous y avons placé pour vous des vivres" [Al Hijr | v20] , autrement dit: des moyens de gagner notre vie.

La deuxième sorte de subsistance provient d'Allah sans que l'esclave ne produise de cause. C'est le cas lorsque Allah lui destine une subsistance purement céleste ou par le biais d'autrui, sans que la personne concernée ne fournisse d'effort. Par cette définition nous excluons le cas où la personne mendie, car c'est une sorte de gagne-pain. Nous excluons également le cas des gens qui doivent obligatoirement être entretenus, par leurs maris, proches, maîtres ou propriétaires ... Dans ces deux cas la subsistance est le fruit d'une activité fournie ou alors la personne dépend d'autrui. Nous voulons en fait parler de certaines créatures qui ne possèdent rien, qui ne travaillent pas et ne fournissent aucun effort, soit parce qu'elles en sont totalement incapables ou par paresse. Pourtant, Allah leur a subtilement destiné par diverses voies insoupçonnées une subsistance qui les dispense d'autrui.

"Que des créatures ne se chargent pas de leur subsistance! C'est Allah Qui les entretient, ainsi que vous. Et Il est Celui Qui entend et sait tout" [Al Ankabout - L'Araignée | v60]

Il arrive également à certaines personnes incapables de subvenir à leurs besoins un état de confiance particulièrement fort en Allah, chose par laquelle Il leur facilite une subsistance qui ne tarde pas à venir. Cela peut également provenir suite à une invocation exaucée, surtout en cas de détresse.

"Qui donc répond à l'angoissé quand il L'invoque" [An Naml - Les Fourmis | v62]

Allah répond à Son esclave et dissipe ses soucis quand Il voit qu'il a grandement besoin de Son secours et qu'il a perdu tout espoir sauf en Lui. Également, lorsqu'une créature meurt de faim et de soif, au point de perdre tout espoir et d'être persuadée que la mort est proche, une subsistance et une délicatesse lui parviennent de la part de Son seigneur. Cela amène cette créature à savoir qu'on ne peut compter que sur Allah pour être débarrassé des différents malheurs de la vie. Les exemples sont nombreux et illustrent la subtilité du Roi généreux. On remarque également que de nombreux malades passent de longues périodes sans boire ni manger. Allah aide leurs corps à demeurer en vie, par générosité, alors qu'une personne bien portante privée de nourriture et de boisson serait morte depuis longtemps. Également, Allah a fait en sorte que la nourriture parvienne aux fœtus dans le ventre de leurs mères par le biais du sang qui coule dans leurs veines. En effet, ils ne sont pas en mesure de manger ou de boire, et en supposant que cela ait lieu cette éventualité aurait été nuisible aux fœtus, dans l'utérus, ainsi qu'à sa mère en raison des excréments qu'il aurait produit. Ensuite, vu que le nouveau-né est trop faible pour consommer des aliments ordinaires, le Créateur lui a destiné un lait fluide, pur et digestible venant du sein maternel. Il y trouve la nutrition et l'hydratation qui lui permettent ensuite d'être en mesure de consommer des aliments solides. De plus, comme l'enfant est incapable, à la naissance, d'y parvenir de manière indépendant Allah a attendri les cœurs des mères, chez les humains comme dans le monde animal. Il leur fait éprouver cette profond pitié et cette immense tendresse envers leurs petits. Si bien qu'elles les aident à se nourrir. Infinie est la bonté du Subtil Omniscient. Les différentes manières qu'Allah emploie pour subvenir à nos besoins sont innombrables, l'exhaustivité dans ce domaine est hors de portée.

separator

Explication des Noms d'Allah - Cheikh 'Abd ar Rahman Sa'di | Préface : Cheikh 'Abd al Razzaq Al Badr

separator

Selon Jabir Ibn Abdillah An-Ansâri qu'Allah soit satisfait d'eux qui a dit : 

 "J'ai entendu le Messager d'Allah (ﷺ) dire trois jours avant sa mort :

"Qu'aucun d'entre vous ne meurt, sans avoir une bonne opinion d'Allah qu'Il soit glorifié et Exalté!"

- Mûslim -