La guérison par le noble Coran



[...] Néanmoins, il faut faire attention à ne pas réduire la recherche de la guérison par le Coran uniquement à la ruqyah, qui fait partie de la guérison par le Coran, mais n'en est qu'un de ses aspects. La recherche de la guérison par le Coran est bien plus vaste et plus complète comme nous allons le voir, si Allah le permet.

D'autre part, certaines personnes ne lisent jamais le Coran et n'y retournent que lorsqu'elles sont malades. Ces dernières ne méditent pas sur le signification profonde des versets et ne se soucient pas de ce à quoi appelle le Coran ni ne le mettent en application, mais lorsqu'elles tombent malades, elles reviennent à la lecture du Coran.
Il y a ici, une erreur car elles ont restreint l'aspect guérisseur du Coran uniquement à la ruqyah.

Concrètement, la recherche de guérison par le Coran consiste à ce que le musulman et la musulmane fournissent des efforts pour guérir les maladies du coeur qui les atteigent, qu'elles soient dues aux ambuiguïtés ou aux passions. Ils doivent se soigner en recourant au Livre d'Allah comme le rappelle Ibn al Qayyim : « Lorsque tu lis le noble Coran et que tu passes par un passage ou un verset dont tu as besoin, alors répète ce verset ou ce passage te concernant, voilà ce qui te sera bénéfique.  »

Ainsi tu relis ce passage avec la présence de ton coeur et tu consultes les exégèses pour t'aider à mieux saisir la signification du verset en question, voilà ce qui te sera hautement bénéfique. Tu dois faire un effort particulier sur ce verset ou sur ce passage qui te concerne pour soigner ce mal qui te touche et guérir cette affection qui ronge ton âme.
Ceci te sera hautement bénéfique et meilleur pour toi que de lire le Coran tout en entier sans méditation et sans la présence du coeur. Parfois on va lire le Coran et passer par un verset ou un passage qui nous concerne et qui pourrait nous aider à soigner un de nos vices ou défaut mais on lit le passage sans y prêter attention comme si on n'était pas concerné ou que le Coran s'adressait à un autre peuple alors que le Coran s'adresse à nous et nous sommes dans un grand besoin de le prendre comme remède pour soigner les maladies de nos coeurs.

Ainsi, pourquoi ne nous attardons-nous pas sur les versets coraniques ? Pourquoi ne recherchons-nous pas la guérison de nos troubles dans le Livre d'Allah, le Seigneur des cieux et de la terre ? Quand nous lisons le Coran, nous passons par des versets bénis, grandisoses et bénéfiques pour soigner nos coeurs de leurs ambuiguïtés et passions. Mais l'effet sur nous est faible, voire inexistant, pourquoi donc ?

Car nous ne méditons pas sur les significations de ces versets, n'accordons pas réellement d'importance à la parole d'Allah, et ne cherchons pas à comprendre le sens profond de tel ou tel verset. Nous passons sur le verset, lisons le suivant, et ainsi de suite. La seule chose qui nous intéresse c'est de finir la sourate ou de clôturer notre lecture du Coran, alors qu'on devrvait plutôt se dire dans combien de temps vais-je réellemet utiliser ce noble Coran comme un remède ? Dans combien de temps, telle maladie, tel péché, ou tel vice qui me ronge me quittera par l'effet du Coran sur moi ?

Alors oui, le Coran est une guérison, un remède mais comment pouvons-nous espérer guérir si nous n'utilisons pas ce remède tel qui doit l'être. Le musulman et la musulmane doivent méditer sur la signification du noble Coran, ils doivent saisir ce qui est voulu par tel ou tel verset. Ils doivent lire le Coran avec la présence effective et réelle de leur coeur et c'est pour cela qu'Allah nous dit :

أَفَلَا يَتَدَبَّرُونَ ٱلْقُرْءَانَ أَمْ عَلَىٰ قُلُوبٍ أَقْفَالُهَآ
« Ne méditent-ils pas sur le Coran ? Ou y a-t-il des cadenas sur leurs cœurs ?  »

كِتَٰبٌ أَنزَلْنَٰهُ إِلَيْكَ مُبَٰرَكٌۭ لِّيَدَّبَّرُوٓا۟ ءَايَٰتِهِۦ وَلِيَتَذَكَّرَ أُو۟لُوا۟ ٱلْأَلْبَٰبِ

« [Voici] un Livre béni que Nous avons fait descendre vers toi, afin qu'ils méditent sur ses versets et que les doués d'intelligence réfléchissent ! »

Ainsi, la guidée contenue dans le Livre d'Allah, mais aussi sa guérison sont liées au fait de comprendre et de saisir ce qu'Allah a révélé. Il faut s'attarder sur les versets, méditer sur leurs significations profondes et chercher à réellement saisir ce qu'ils signifient. Certains parmi les compagnons du Prophète (ﷺ) ont mis parfois setp années pour mémoriser une seule et unique sourate, alors qu'ils étaient capables de le faire en un mois, pourquoi donc ? Car ce qu'ils voulaient et désiraient était de saisir et comprendre le Parole d'Allah, et aussi de méditer sérieusement sur ce qu'elle englobe, ce qu'elle ordonne et clarifie pour véritablement le mettre en pratique dans leurs vie de tous les jours.

Leur objectif n'était pas de terminer la lecture du Coran sans avoir au préalable compris et intégré en eux-mêmes la Parole d'Allah afin de recourir pleinement au Coran comme un remède.

 

 

Dr. Ait M'hammed Moloud | Les maladies psychologiques : définition, prévention, remède p225-226