On récolte ce que l'on sème



J'ai pensé aux terribles catastrophes et aux immenses fléaux qui frappent une grande partie du monde, et je me suis dit : "Gloire à Allah ! Allah est Le Plus Généreux des généreux, et la générosité implique l'indulgence, que signifient donc ces punitions ?

Mais j'ai constaté que beaucoup d'hommes ont une existence comparable au néant : ils ne parcourent jamais les preuves de l'Unicité divine, et ils ne réfléchissent pas aux ordres et interdictions d'Allah. Mais ils cheminent, fidèles à leurs habitudes, comme des bêtes.
Si la Législation coïncide avec leurs vœux tant mieux, sinon, c'est sur leurs désirs qu'ils se fondent. Quand ils gagnent un dinar, ils ne se préoccupent pas de savoir si c'est d'une manière licite ou illicite. Si la prière leur est facile, ils l'accomplissent, sinon ils la négligent. Certains laissent apparaître des péchés immenses, malgré une forme de connaissance de leur interdiction, et le savant parmi eux peut avoir une grande connaissance mais voir ses péchés emprunter !

Je compris que les punitions, aussi grandes soient-elles, restaient inférieures aux crimes commis (). Quand un châtiment survient, afin d'effacer des péchés, certains braillent : " En raison de quel péché cela est-il arrivé ? " et ils oublient ce qu'ils commettaient et qui a fait trembler la terre. L'homme âgé peut être méprisé dans son grand âge, au point qu'on ait pitié pour lui, mais il ne sait pas que cela est dû à sa négligence du droit d'Allah dans sa jeunesse ! Si tu vois un homme puni, sache que c'est en raison de péchés.

 

 

―――

() On trouve de nombreux versets en ce sens dans le Coran, comme la Parole d'Allah le Très Haut : « Quoi ! Quand un malheur vous atteint - mais vous en avez jadis infligé le double - vous dites : « D'où vient cela ? » Réponds-leur : « Il vient de vous-mêmes. » Certes Allah est Capable de toute chose. » Quran 3:165

Ces malheurs sont un moyen d'expier les péchés et sont un rappel pour ceux qui ont cru afin qu'ils reviennent à leur Seigneur et se repentent, afin qu'Il les élève en degrés. S'Ils prennent  conscience de cela, le malheur devient pour eux une miséricorde d'Allah le Très Haut.

Ibn al Jawzi - Les pensées précieuses : ed. Tawbah p18
Concernant la mise en garde du livre en arabe