Annoncez la bonne nouvelle aux étrangers ...


« L'islam a commencé comme quelque chose d'étrange et il redeviendra comme étrange, Alors annoncez la bonne nouvelle aux étrangers... », C’est un hadith authentique rapporté par le Prophète - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui –, et on trouve également un rajout dans d’autres versions selon les gens du Hadith lequel on lui demanda : « Qui sont ces étrangers, O Messager d'Allah ? ». Il répondit : « Ils sont ceux qui corrigent les gens lorsqu'ils deviennent corrompus. ». Dans une autre narration : « Ils sont ceux qui remettent droit ce que les gens ont corrompu » et dans une autre version : « Ils sont ceux qui sont régulièrement en démêlé dans leur communauté »

Et dans une autre narration, il a dit, en réponse à la même question : « Ils sont un petit groupe de gens pieux qui vivent parmi une population majoritairement corrompue ».

La signification du terme « al-Ghourabaa » (les étrangers) désigne les gens de la droiture et le segment « Fa touba » désigne la récompense du paradis et du bonheur pour eux. Ils sont ceux qui remettent droit tout ce qui nécessite de l'être lorsque les gens deviennent corrompus et lorsque le désordre se développe dans la société et que les gens de bien deviennent peu nombreux ; ainsi, ils demeurent droit sur la vérité et sur la religion d’Allah ! Ils prônant l’unicité d’Allah en lui vouant un culte exclusif et en restant constant dans leurs adorations, dans la salât, dans la zakat, dans le jeûne, dans le pèlerinage et tout ce qui concerne la religion !

Ceux là sont effectivement les étrangers « al-Ghourabaa » !

Ceux dont Allah a dit d’eux et leurs semblables : « Ceux qui disent: "Notre Seigneur est Allah", et qui se tiennent dans le droit chemin, les Anges descendent sur eux. "N'ayez pas peur et ne soyez pas affligés; mais ayez la bonne nouvelle du Paradis qui vous était promis. * Nous sommes vos protecteurs dans la vie présente et dans l'au-delà; et vous y aurez ce que vos âmes désireront et ce que vous solliciterez, (ce que vous demanderez) * un lieu d'accueil de la part d'un Très Grand Pardonneur, d'un Très Miséricordieux". » [Sourate 41 V.30/31/32]

Au début, l'islam est apparut comme quelque chose d'étrange à la Mecque et très peu de gens y ont cru. La plupart des individus se sont mis à détester cette religion et mépriser le Prophète - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui – ; les gens commencèrent à s’en prendre à lui ainsi qu'à ses compagnons qui venaient de se convertir. Il s’est ensuite réfugié à Médine pour y émigrer (paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui), accompagné de quelques-uns de ses compagnons. Cependant, l'islam demeura étrange jusqu'à ce que le nombre des musulmans augmenta à Médine et que les auxiliaires (les habitants de Médine) se soient convertis [à l'Islam]. Par la suite, les gens entrèrent en foule dans la religion d'Allah quand le Prophète d’Allah - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui –, conquit la Mecque.

Bien que dans un premier temps, l'islam paraissait étrange parmi les gens, car la plupart des individus étaient dans la mécréance, le polythéisme, l’adoration des statuettes ainsi que l’adoration des prophètes et des saints, ils adoraient aussi les arbres et les pierres etc… Allah guida sur le chemin de la droiture ces gens-là avec l’intervention de Son Messager Muhammad - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui – et de ses compagnons. Puis les gens rentrèrent dans la religion d'Allah et Lui ont vouèrent donc un culte exclusif et délaissèrent ainsi l’adoration des statuettes et des idoles, l’adoration des arbres, prophètes et des saints.

Ils n’adoraient aucune autre divinité à part Allah, en Lui vouant un culte exclusif, ils ne priaient que pour Lui, ils ne se prosternaient que pour Lui, ils ne formulaient de demande d’aide ou de guérison qu'auprès de lui –Gloire et Pureté à Lui -. Ils n’invoquaient pas les morts ni ne leur demandaient la subsistance, ils ne leur demandaient pas non plus la pluie et encore moins à des idoles ou à des arbres et les pierres, ni aux astres et ni aux djinns et aux anges, ils n’adoraient aucune autre divinité à part Allah – Le Très Haut- :

Ceux là sont effectivement les étrangers « al-Ghourabaa » !

C’est ainsi, qu'à la fin des temps, ce sont eux qui demeureront droit sur la religion d’Allah alors que les gens s’écarteront de la religion et qu’ils apostasieront et que leurs actes de désobéissance et leur mal se répandront ; tandis que les étrangers « al-Ghourabaa », ils demeureront dans l'obéissance à Allah et sur Sa religion !!

Par conséquent, ils auront pour récompense, le Paradis et le vrai bonheur et la bonne fin dans la vie d’ici-bas et dans l’au-delà.

[Fin des paroles du Sheikh].


* : D'après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui – a dit : « L'islam a commencé comme quelque chose d'étrange et il redeviendra comme étrange, Alors annoncez la bonne nouvelle aux étrangers... Ceux qui remettent droit ce que les gens ont corrompu… » |Hadith authentique et rapporté par Mouslim dans son Sahih (45). Mentionné par Sheikh Al Albani dans As-Sahiha (1273), Sahih Al-Jami‘ (1576) et dans Sahih Sounnan Ibn Majah (3221-3223) et par d’autres rapporteurs.|

On lui demanda: « Qui sont ces étrangers, o Messager d'Allah ? ». Il répondit: « Ceux qui corrigent les gens lorsqu'ils deviennent corrompus. ». [Rapporté par Abou Amr Ad-Dani, à partir du hadith d’ibn Mas’ oud.] Selon Al Albani, le hadith est authentique. Dans une autre narration, il - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui – a dit : « Ceux qui corrigent ma Sounna après qu'elle ait été corrompue par les gens qui sont venus après moi.»

Et dans une autre narration, il - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui – a dit, en réponse à la même question: « Ils sont un petit groupe de gens qui vivent parmi une population majoritairement corrompue. Ceux qui s'opposent à eux sont plus nombreux que ceux qui les suivent. ». [Rapporté par ibn Assakir. Authentique selon Al- Albani.]

Le Prophète - paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui – a dit : « La Religion a commencée étrangère, et redeviendra étrangère. Alors donnez la bonne annonce aux étrangers. Ceux qui remettent droit ce que les gens ont corrompu. ».

 


Source : www.binbaz.org.sa

Explication du Hadith - Nour 'ala darb - Cheikh Ibn ‘Abd Al ‘Aziz Ibn Baz (رحمه الله)
Traduction rapprochée : AbuKhadidja Al Djazairy - www.alghourabaa.com