Chap.169 | L'aide au compagnon de route

De nombreuses traditions prophétiques, que nous avons déjà citées, entrent dans ce chapitre comme hadîth: "Allah soutient Son serviteur tant que celui-ci soutient son frère musulman" (n°245) ou le hadîth: "Chaque fois que tu rends service à quelqu'un, tu fais une aumône"

Chap.168 | Les règles à respecter au cours du voyage, dans le campement, la nuit, la façon de dormir...

| 962 | Selon Abou Hourayra رضي الله عنه , le Messager d'Allah (ﷺ) a dit: "Lorsque, dans vos voyages, vous traversez une terre abondante en pâturages, laissez-y paître vos chameaux, et quand vous traversez une terre aride, hâtez-vous avant qu'ils ne s'épuisent. Quand vous campez la nuit, écartez-vous des routes, car les bêtes les empruntent également, et les animaux venimeux s'y retrouvent la nuit". Muslim

Chap.163 | Dire du bien (ou du mal) du mort

| 950 | D'après Anas رضي الله عنه, des compagnons passèrent à côté d'un cortège funèbre et firent l'éloge du mort. Le Prophète (ﷺ) dit alors: "Cela lui est dû". Un autre convoi passa, et les gens, cette fois, dirent du mal du décédé. "Cela lui est dû", répéta le Prophète (ﷺ). 'Oumar ibn Al-Khattâb رضي الله عنه demanda: "Qu'est-ce qui leur est dû?" Le Prophète (ﷺ) répondit alors: "Vous avez dit du bien de celui-ci qui ira donc au paradis, et vous avez dit du mal de celui-là qui ira donc en enfer. Vous êtes en effet les témoins d'Allah sur terre". Al-Bukhâri & Muslim

Chap.161 | Invoquer Allah en faveur du mort après l'enterrement...

| 946 | D'après 'Outhmân ibn 'Affân (رضي الله عنه), le Prophète (ﷺ), après avoir enterré un mort, se tenait devant la tombe puis disait: "Implorez le pardon pour votre frère, et demandez à Allah de l'assister dans ses réponses, car il est maintenant en train d'être interrogé". Abou Dâwoud

Chap.160 | L'exhortation devant la tombe

| 945 | 'Ali رضي الله عنه rapporte: "Nous assistions à un enterrement au Baqi'-al-Gharqad (le cimetière de Médine) lorsque arriva le Messager d'Allah (ﷺ). Il s'assit, et nous prîmes place autour de lui. Il tenait à la main un bâton à tête recourbée avec lequel il grattait la terre tout en baissant la tête. Il dit: "La place de chacun d'entre vous est déjà inscrite, soit au paradis, soit en enfer". Les Compagnons dirent: "Ô Messager d'Allah! Ne devons-nous pas alors nous en remettre à nos destin?" Il (ﷺ) répondit: "Au contraire, agissez ! Car, à chacun sera facilité ce pour quoi il a été créé (son entrée au paradis ou en enfer)". Et il cita le hadîth en entier. Al Bukhâri & Muslim

Chap.158 | Se hâter d'enterrer le mort

| 941 | D'après Abou Hourayra رضي الله عنه , le Prophète (ﷺ) a dit: "Dépêchez-vous d'enterrer le mort car s'il était vertueux vous le portez vers ce qui est meilleur pour lui, et s'il ne l'était pas, vous vous décharger d'un mauvais fardeau". Al Bukhâri & Muslim

Chap.153 | L'autorisation de pleurer un mort mais sans lui consacrer ni éloge funèbre ni lamentation

Les lamentations sont interdites, nous y consacrerons un chapitre dans le livre des interdits si Allah Le Très Haut le veut. Quant aux pleurs, les nombreuses traditions qui les interdisent, et selon lesquelles le mort est tourmenté à cause des pleurs de ses proches, ont été mal interprétées. L'interdiction s'applique en effet seulement aux pleurs qui ont été recommandés par le défunt lui-même avant sa mort, et à ceux accompagnés d'éloges funèbres ou de lamentations, comme le prouve de nombreuses traditions prophétiques à l'image de celles qui vont suivre :

Chap.152 | Ce que l'on dit en présence du mort et ce que dit celui qui a perdu un proche

| 920 | D'après Oumm Salama, le Messager d'Allah (ﷺ) a dit: "Lorsque vous êtes en présence d'un malade (ou d'un mort), ne dites que du bien, car les anges disent: "Ô Allah! Fais qu'il en soit ainsi (amîn)" après chacune de vos paroles". Elle ajouta: "Quand Abou Salama mourut, j'allai voir le Prophète(ﷺ) et lui dis: "Ô Messager d'Allah! Abou Salama est mort". Il (ﷺ) me recommanda de dire: "Ô Allah! Pardonne-moi ainsi qu'à lui, et compense sa perte par un bien (allahoumma ghfir lî wa lahou, wa 'aqibni minhou 'ouqbâ hasana)". Elle poursuivit: "Allah m'a alors accordé meilleur que lui en la personne de Mouhammad(ﷺ)". Muslim

Chap.151 | L'invocation après avoir fermé les yeux du mort

| 919 | Oumm Salama rapporte: "Le Messager d'Allah (ﷺ) se rendit auprès d'Abou Salama et le trouva (mort) les yeux écarquillés. Il lui ferma les yeux, puis dit: "Quand l'individu rend l'âme, il la suite du regard". Certains membres de sa famille commencèrent alors à pleurer à voix haute. Le Prophète (ﷺ) leur dit: "N'appelez sur vous que le bien, car les anges disent: "Ainsi soit-il! (amîn)" à chacune de vos invocations". Puis il (ﷺ) dit: "Ô Allah! Pardonne à Abou Salama, élève son rang parmi les bien guidés et sois son successeur auprès de sa descendance. Pardonne-nous ainsi qu'à lui, ô Seigneur de l'univers! Élargis-lui sa tombe et emplis-la lui de lumière". Muslim

Chap.148 | Recommander à la famille et aux personnes au service du malade d'être bienveillants et patient avec lui

| 913 | D'après 'Imrân, ibn Al-Houssayn, une femme de la tribu des Jouhayna se rendit auprès du Messager d'Allah (ﷺ), alors qu'elle était tombée enceinte suite à un adultère, et lui dit: "Ô Messager d'Allah! J'ai transgressé. Applique-moi la peine requise". Le Prophète (ﷺ) fit venir son tuteur et lui dit: "Traite-la bien, puis reviens me voir après son accouchement". A leur retour, le Prophète (ﷺ) ordonna de bien serrer ses vêtements contre elle (pour éviter qu'elle se découvre lors de la lapidation), puis qu'elle soit lapidée. Muslim