Chap.164 | Le mérite de celui qui a perdu des enfants en bas âge

| 952 | D'après Anas  رضي الله عنه, le Messager d'Allah (ﷺ) a dit: "Nul musulman ne perd trois enfants n'ayant pas atteint l'âge de la puberté sans qu'Allah ne le fasse entrer au paradis par miséricorde pour eux". Al Bukhâri & Muslim

article separator1

| 953 | D'après Abou Hourayra  رضي الله عنه, le Messager d'Allah (ﷺ) a dit: "Nul musulman ne perd trois enfants sans qu'il ne soit, par cela, préservé du feu de l'enfer, sauf en accomplissement du serment". Al Bukhâri & Muslim
Le "serment" fait ici référence aux paroles d'Allah Le Très Haut:

"Il n'y a personne parmi vous qui ne passera pas par (l'enfer)"
Maryam - Marie | v71

Il s'agit du passage sur le pont qui enjambe l'enfer, qu'Allah nous en préserve!

article separator1

| 954 | D'après Abou Sa'îd Al-Khoudri   رضي الله عنه, une femme se rendit auprès du Messager d'Allah (ﷺ) pour lui demander: "Ô Messager d'Allah! Les hommes bénéficient seuls de tes paroles. Consacre-nous donc un jour au cours duquel tu nous ferais profiter de ce qu'Allah t'a enseigné". Il (ﷺ) répondit: "Rassembler-vous tel jour", ce qu'elle firent. Il leur enseigna alors une partie de la science qu'Allah lui avait accordée, disant notamment: "Nulle femme, parmi vous, ne perd trois de ses enfants sans qu'ils ne soient pour elle un rempart contre le Feu". Une femme demanda: "Et deux enfants?" Le Messager d'Allah (ﷺ) répondit: "Même deux enfants". Al Bukhâri & Muslim