Une immense récompense le vendredi


Questionneur : "se place près de l'imam, écoute [le sermon] et ne tient pas de propos futiles, aura pour chaque pas qu'il fait la récompense du jeûne et de la prière nocturne (qiyâm) d'une année".

Cheikh : Quelle est la question ?

Questionneur : Quelle est l'authenticité de ce hadith et son explication ?

Cheikh : Son explication est claire, quel est ton problème ?
Quel est ton problème pour que je puisse expliquer ?

Questionneur : C'est-à-dire qu'il a pour chaque pas qu'il fait vers la mosquée, la récompense d'une année ?

Cheikh : C'est-à-dire que cela est beaucoup pour Allah ﷻ ?
S'Il fait don à Ses serviteurs croyants, cela est le cas, mais toi réfléchis : qui peut faire toutes ces caractéristiques, pour obtenir cette récompense ?

Prend le hadith de son début : "quiconque fait se laver ..." quel est le sens de "quiconque fait se laver [sa femme] et se lave" ?
Premièrement, est-ce que toute personne est capable de cela ? La réponse est non.
Cela est pour celui qui est marié car "quiconque fait se laver [sa femme] est une périphase sur le fait qu'il a eu un rapport intime avec son épouse et qu'il la fait se laver.
Ainsi, ce hadith n'englobe pas le célibataire, on continue ? Ceci est la première chose. Deuxièmement, est-ce que toute personne mariée peut faire laver son épouse le vendredi ?

Questionneur : Ô cheikh, cela signifie qu'il doit lui-même la laver ?

Cheikh : Non cela n'est pas le sens, il la pousse à se laver.

Questionneur : C'est-à-dire que c'est elle qui se lave ?

Cheikh : En effet, c'est-à-dire qu'il lui fait faire un acte qui l'oblige à se laver, il s'agit du rapport intime, la plupart de ceux qui sont mariés maintenant, appliquent-ils cette sounnah ? En ayant un rapport intime avec son épouse, lui obligeant ainsi à accomplir deux lavages, le lavage de l'état de grande impureté (janâba) et le lavage du vendredi, puis il est obligatoire à la femme de se laver, c'est-à-dire que lorsque tu vois cette immense récompense et qu'elle semble facile, alors que ce n'est pas le cas. Ceci est : "quiconque fait se laver [sa femme] et se lave", ensuite qu'y a t-il ?
"Part tôt" : qui se rend tôt pour la prière du vendredi ? "Quiconque se rend à la première heure, c'est comme s'il avait fait en offrande un chameau, quiconque se rend à la deuxième heure c'est comme s'il avait fait en offrande une vache", jusqu'à la fin du hadith, ceci est connu.

Questionneur : Cependant cheikh, quand commence la première heure ?

Cheikh : Une seule heure au sens arabe, c'est-à-dire après le lever du soleil.

Questionneur : C'est-à-dire après le lever du soleil par étape ?

Cheikh : Oui c'est cela, "quiconque se lave et fait laver", "part tôt et arrive tôt", qu'y a t-il après ?

Questionneur : "Y va en marchant"

Cheikh : "Y va en marchant" et ?

Questionneur : "Sans monture"

Cheikh : Ceci est une insistance sur le fait qu'il a marché et n'a pas pris de monture , bien, la plupart des gens de nos jours prennent une monture, bien, et après qu'y a t-il ?

Questionneur : "Se place près de l'imam"

Cheikh : "Se place près de l'imam", qui se place près de l'imam aujourd'hui parmi la plupart de ceux qui rentrent à la mosquée ? Ils sont très rares.
Ainsi, ne pense pas que l'application de cela est facile au point où il t'apparait qu'il obtient cette grande récompense. Ensuite ?

Questionneur : "Et ne tient pas de propos futiles, aura pour chaque pas qu'il fait la récompense d'une année ..."

Cheikh : En effet, il n'a pas tenu de propos futiles c'est-à-dire qu'il n'a pas parlé, même pour ordonner le bien et interdir le mal, alors que le sermonneur fait son sermon (khoutba). C'est pourquoi le fait de regrouper toutes ces caractéristiques n'est pas simple.

 

Cheikh al Albani رحمه الله
Traduction : sahihofislam