L'intention pour les six jours de Chawâl ?


Question : Noble Cheikh, est-ce qu'émettre l'intention est une condition pour jeûner les six jours de Chawâl ? Dans le sens où si la personne se réveille dans la matinée d'un des jours de Chawâl sans avoir rien manger, lui est-il permis (de jeûner) en comptant ce jour comme un des six ou est-il obligatoire d'émettre l'intention avant l'aube ?

Réponse : Le jeûne des six jours de Chawâl ne peut être réalisé que s'il a émis l'intention pour chaque jour avant l'aube. Et s'il n'a émis l'intention qu'après l'aube, alors on ne peut lui affirmer qu'il a jeûné les six jours de Chawâl.


Je vais donner à cet effet un exemple : lors du premier jour des six, il n'a pas émis l'intention du jêune. Et lorsqu'il eût l'adhan du dohr, il émit l'intention de jeûner comme étant un jour parmi les six. Puis, il compléta ce jour.
Combien lui reste-il ? Cinq jours. Il jeûna les cinq restant.
Cet homme : Dit-on qu'il a jeûné six jours ou qu'il a jeûné cinq jours et demi ? Effectivement, cinq jours et demi. Et le Messager () a dit : "... qui le fait suivre de six jours de chawâl ..." alors que celui-ci n'a jeûné que cinq jours et demi.
Mais il lui sera inscrit la récompense du jeûne de ce jour-là sauf qu'il ne sera pas compté comme faisant partie des six. Nous disons donc ce dont tu as émis l'intention au moment du dohr est valable et tu en seras récompensé dès le début de l'intention.
Mais, il ne te sera pas compté comme faisant partie des six , car pour les six (jours de chawâl), il faut que ce soit obligatoirement des jours entiers.

 

Cheikh Ibn al 'Outheymin
@cerclessciences
La retranscription est uniquement pour faciliter les personnes ayant une faible connexion internet.