Retarder la prière à cause des enfants ou du marché ?


Une de nos soeurs dit qu'elle ne prie pas ses prières à l'heure car elle est occupée par les enfants ou le marché (centre commercial).
Elle va au marché ou peut être qu'elle y travaille, l'essentiel ici est qu'elle ne prie pas ses prières à l'heure, quel est donc le statut de cela ?

Réponse : Nous disons donc tout d'abord que nous louons Allah que notre soeur interroge sur le statut, elle accorde donc de l'importance à la prière, et elle a envie de connaitre le statut sauf que la vie mondaine prend le dessus sur elle, elle retarde donc la prière en dehors de son temps.

Puis, nous lui disons : ô ma soeur, il n'est pas autorisé de retarder la prière en dehors de son temps à cause des enfants ou à cause de l'époux.
Ce qui est obligatoire pour toi c'est de prier toues les prières dans son temps, et même le fait de regrouper n'est pas autorisé, même le fait de regrouper entre le dohr et le asr constamment à cause des enfants n'est pas autorisé, ou bien entre le magheb et le isha à cause des enfants n'est pas autorisé.

La mère des croyants 'Aicha (qu'Allah l'agrée), retardait le rattrapage du jeûne de Ramadan jusqu'à Cha'ban à cause de la place qu'occupait le Prophète auprès d'elle.
Cependant, elle ne retardait pas la prière en dehors de son temps mais elle priait à l'heure. Et les femmes des compagnons (également) qu'Allah les agrées, et ceci est la base.

Ce qui est obligatoire, ô ma soeur, est que tu saches que la meilleure de tes préoccupations est la prière. Que tu saches que la meilleure de tes préoccupations est la prière !
Et d'être distraite de ta prière par les enfants ne te profitera pas le Jour de la Résurrection.
Le Jour de la Résurrection, tous le monde ne pensera qu'à soi-même.
Et c'est à Allah qu'on demande l'aide, l'homme s'enfuira de sa mère et de son père, et il s'enfuira de sa compagne et de ses enfants.

Ce qui est donc obligatoire, ô ma soeur, est que tu craignes Allah et que tu réserves un temps à tes prières dont tu t'acquittes dans le temps imparti.

Oui, s'il survient un incident au musulman, un souci ... qu'il l'a occupé exceptionnellement, et qu'il a alors regroupé entre le dohr et le asr ou bien entre le magheb et le isha, ce qui est le plus juste parmi les Gens de sciences est que cela est permis.
Par contre, il n'est pas autorisé de regrouper entre le asr et le magheb sauf en cas de nécessité, qu'il ne peut pas prier, comme cela a été le cas du Prophète lorsqu'il fut occupé par le combat ou comme cela.

Je dis donc, ce qui est obligatoire est que chaque prière soit accomplie dans son temps.

 

Cheikh Soulayman ar Rouhayli
@islamsounnah
La retranscription est uniquement pour faciliter les personnes ayant une faible connexion internet.