Un ennemi qui te voit mais que tu ne vois pas ...


Et parmi les moyens de la fermeté [dans la religion], que le musulman sache qu'il a un ennemi qui ne veut pas pour lui cette fermeté et qui ne veut pas pour lui cette droiture sur l'obéissance à Allah سبحانه وتعالى.

Et parmi les caractéristiques de cet ennemi, lui te voit alors que tu ne le vois pas.
Et un ennemi qui te voit et que tu ne vois pas est très fort comme l'ont dit les prédécesseurs, qu'Allah leur fasse miséricorde.

Et Allah سبحانه وتعالى nous a ordonné au sujet de cet ennemi de le prendre comme tel, et Il سبحانه وتعالى nous a mit en garde contre ses pas, son mal et ses manigances : « Le Diable est pour vous un ennemi. Prenez-le donc pour un ennemi. Il ne fait qu'appeler ses partisans pour qu'ils soient des gens de la fournaise ».  « Ô vous qui avez cru ! Ne suivez pas les pas du diable ». [traduction rapprochée]

C'est pourquoi il incombe que l'individu prenne garde au danger de cet ennemi. Et que cet ennemi ne cessera pas de tenter et de faire obstacle au serviteur, et de s'asseoir devant lui de tous côtés : « puis je les assaillirai de devant, de derrière, de leur droite, et de leur gauche. Et pour la plupart tu ne les trouveras pas reconnaissants ». [traduction rapprochée]

Il (ﷺ) a dit : « Certes, Satan est pour le fils d'Adam installé sur ses chemins ». 
C'est à dire, sur tous les chemins qu'il emprunte, que ce soit le chemin du bien ou le chemin du mal. Même sur le chemin du bien, il y est installé afin de l'en refouler et lui faire obstacle. Et amoindrir l'effet de ce par quoi le serviteur adore et se rapproche d'Allah.

Et c'est pourquoi il nous a été légiféré lorsque nous entrons à la mosquée de dire : « Je cherche protection auprès d'Allah le Très Grand, auprès de Son visage magestueux et Son royaume éternel, contre satan le maudit », et il nous a été légiféré également de dire lorsque nous sortons de la mosquée : « Seigneur, préserve-nous de satan ».

Car satan est installé, pour le fils d'Adam, sur tous les chemins que le serviteur emprunte et toutes les routes sur lesquelles il passe, qu'elles soient en bien ou en mal. Si c'est en bien, afin de lui faire obstacle, et si c'est en mal, afin de le pousser et de le faire continuer.

C'est pourquoi il convient au serviteur ardent dans la fermeté, la droiture et la préservation de la déviation et de l'égarement de connaître les dangers de cet ennemi.
Et d'augmenter dans la demande à Allah d'en être préservé :  « Et dis : "Seigneur, je cherche Ta protection contre les incitations des diables. Et je cherche Ta protection, Seigneur, contre leur présence auprès de moi ». « Dis : "Je chercher protection auprès du Seigneur des hommes. Le Souverain des hommes, Dieu des hommes, contre le mal du mauvais conseiller, furtif, qui souffle le mal dans les poitrines des hommes, qu'il (le conseiller) soit un Jinn ou un être humain ». [traduction rapprochée]

Il est donc un mauvais conseiller furtif. Lorsque le serviteur devient inscouciant quant au rappel d'Allah, (le mauvais conseiller, furtif) fait des insufflations. Et lorsque le serviteur se rappel de son Seigneur, il est furtif, c'est-à-dire qu'il s'éloigne du serviteur.
Et Allah  سبحانه وتعالى dit : « Et quiconque s'aveugle (et s'écarte) du rappel du Tout Miséricordieux, Nous lui désignons un diable qui devient son compagnon inséparable ». [traduction rapprochée]

 

Cheikh 'Abd ar Razzaq al Badr
@cerclessciences
La retranscription est uniquement pour faciliter les personnes ayant une faible connexion internet.