Comment faire la prière pour celui qui ne mémorise rien du Coran ?


Il dit : sa mère ne mémorise rien du Coran, ni du tashahoud, ni des invocations, elle a essayer mais elle n'y arrive pas, et il demande sur le jugement de sa prière, qu'Allah vous récompense en bien.

Réponse :  « Craignez-donc Allah autant que vous pouvez ». s64:16
Elle doit apprendre al fatiha et elle doit apprendre ce qui lui est obligatoire pour sa prière, et si elle ne connait pas al fatiha, elle dit : Soubhân Allah (Gloire à Allah) ; wal hamdouli lah (et les louanges sont à Allah) ; wa lâ ilâha illa Llah (et il n'y a de divinité digne d'être adoré si ce n'est Allah) ; wAllahou akbar (et Allah est le plus grand) ; wa la hawla wa la quwwata illa biLlah (et il n'y a de force et de puissance que par Allah).

C'est ainsi que le Prophète (ﷺ) a ordonné à celui qui ne peut pas mémoriser al fatiha, qu'il fasse le Tasbih (soubhân Allah) et le Tahlil (al hamdoulilah).
Mais avec son aide et son acheminement vers le bien, il se peut si Allah le veut qu'elle mémorisera.

Le but dans le moment présent et à chaque moment, si elle ne connait pas al fatiha, elle fait alors le Tasbih, le Tahlil et le Takbir, et cela suffit jusqu'à ce qu'elle apprenne.
Et il lui est obligatoire d'apprendre, il est obligatoire pour toute personne d'apprendre, il est obligatoire à toute femme d'apprendre, de son frère, de son mari, d'une professeure qui lui apprend, ceci est nécessaire.

Et il est obligatoire d'avoir de la patience, de faire attention et de ne pas être négligent, que ce soit l'homme ou la femme. Et la moindre des choses (à mémoriser) c'est Al Fâtiha, il n'y a pas d'excuse pour cela, il est obligatoire de l'apprendre car c'est un pilier de la prière, mais si le moment (de la prière) est venu et que la femme ou l'homme ne connait pas cette sourate, il doit dire : Soubhân Allah (Gloire à Allah) ; wal hamdouli lah (et les louanges sont à Allah) ; wa lâ ilâha illa Llah (et il n'y a de divinité digne d'être adoré si ce n'est Allah) ; wAllahou akbar (et Allah est le plus grand) ; wa la hawla wa la quwwata illa biLlah (et il n'y a de force et de puissance que par Allah) ; cela suffit et il s'incline, jusqu'à ce qu'Allah le gratifie de l'apprentissage après cela.

Et le père du garçon, de la fille, son frère et son grand père doivent aider à cela, il est nécessaire d'apprendre à la femme comme l'homme également.
On peut trouver certains hommes dans le désert ou ce qui ressemble au désert qui ont besoin de cela, ainsi ce qui est obligatoire c'est l'apprentissage ! Et son père doit l'obliger, son grand frère doit l'obliger, et ainsi de suite.

De même pour la fille, il est obligatoire à sa mère de lui faire comprendre, ainsi que pour son frère et son père, il est nécessaire de s'aider dans la bonté et dans la crainte, et il est nécessaire d'être sincère et de faire des efforts dans cela.

 

 

 

Cheikh ibn Baz
YouTube @sahihofislam